Bookshelf | Reports | Community | KDP Select

Home » Amazon KDP Support » French / Français » Mise en forme

Thread: Mise en page et apparence


This question is answered. Helpful answers available: 2. Correct answers available: 1.

Reply to this Thread Reply to this Thread Search Forum Search Forum Back to Thread List Back to Thread List

Permlink Replies: 9 - Pages: 1 - Last Post: Dec 25, 2012 2:39 PM Last Post By: Lecteurdévor Threads: [ Previous | Next ]
man2012

Posts: 6
Registered: 17/02/12
Mise en page et apparence
Posted: Feb 19, 2012 11:21 PM
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Bonjour,

Lorsque je regarde des extraits de mon ebook en vente sur Amazon, je vois que tout est attacher comme une seule et unique page. Donc ma question est:

Es-ce normal? Et sinon, comment modifier cela sachant que j'utilise word pour créer mes ebooks

Merci

paumadou

Posts: 56
Registered: 11/10/11
Re: Mise en page et apparence
Posted: Feb 20, 2012 3:03 AM   in response to: man2012 in response to: man2012
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Le format ebook, c'est une page html encapsulée.
En gros, ton texte est transformé en une page web continue (comme si tu faisais défiler une page web avec la totalité du texte)

KDP transforme ton fichier en une seule page HTML (encodée au format mobi/AZW ).
Il est normal que les textes ne soient pas séparés comme dans des pages classiques, c'est ce qu'on appelle le "reflow" : le texte s'adapte à la page affichée et au choix de tailles des caractères.
Ca donne l'illusion d'une page de livre, mais impossible de dire où la page se coupe ou non (contrairement à un pdf)

Sur les logiciel/appareil Kindle, les pages sont recréées en fonction de ces paramètres (ce qui permet d'avoir une belle illusion de pages comme le papier, quelque soit la taille des caractères ou la taille de l'écran)
Si tu veux séparer les chapitres (pour que le chapitre commence sur une nouvelle page) il faut que tu écrives tes entêtes de chapitres (les bêtes I, 2,3) avec le style "Titre 1 ou 2" (header 1 ou 2)
Là, le kindle comprend immédiatement qu'il doit sauter une page. Sinon, pour lui, c'est le même chapitre et il le met à la suite du reste.

Ensuite le visualisateur dans l'interface KDP ne te montre pas du tout le resultat final du fichier... pour ça, faut l'ouvrir avec le logiciel Kindle (une fois qu'il a été converti -> télécharge l'extrait pour voir ce que ça donne vraiment)
Sinon, tu peux aussi voir avec KDP previewer (qui permet de visualiser le rendu selon les différents types de kindle - fire, normal, dx, pour iphone...)

(personnellement, je préfère bosser à partir d'un fichier epub, ça permet de faire les césures exactement où l'on veut et avoir une table des matières dans les règles - mais il faut avoir des notions de modification de l'epub, de html et de css)
man2012

Posts: 6
Registered: 17/02/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Feb 20, 2012 3:22 AM   in response to: paumadou in response to: paumadou
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Merci, cela je ne le savais pas
mobijab2

Posts: 3
Registered: 15/04/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Apr 16, 2012 5:23 PM   in response to: man2012 in response to: man2012
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Paumadou a raison et j'ajouterai que le seul moyen de totalement contrôler l'apparence finale de son livre en édition Kindle reste, pour l'instant, d'abandonner word totalement une fois le texte finalisé et de l'éditer en html pur avec les balises de base qui sont résumées dans l'aide KDP. Car malheureusement, Word comme OpenOffice document produisent des HTML complètement pourris, plein de code html parasite qu'il peut devenir infernal d'éditer quand on revient sous Word pour continuer. A chaque sauvegrade, ces logiciels de traitement de texte inoculent de nouveau du code HTML pourri. Bref, il faut apprendre l'html de base et utiliser un éditeur propre d'HTML pur en code (et même Sigil n'est pas "propre"). Ou alors se cloisonner à une mise en page ultra simplifiée au minimum pour esperer s'approcher au final de ce que Word affichait. Bonne chance.
nbekblog

Posts: 55
Registered: 04/02/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Apr 17, 2012 8:25 AM   in response to: mobijab2 in response to: mobijab2
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Sinon, il y a aussi une solution ultra-simple pour avoir un bon aperçu. Il suffit de passer par le site amazon.com, de chercher son livre et de cliquer sur "click to look inside".
patrickpetitdub

Posts: 49
Registered: 28/04/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Apr 28, 2012 1:11 AM   in response to: man2012 in response to: man2012
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Bonjour,
j'ai utilisé LibreOffice pour créer mon premier ebook "Pratiquer le Jeu de Golf" ( http://amzn.to/IUYmTW ).
Enregistré au format HTML j'ai ensuite mis au propre avec NotePad : déjà un sacré boulot pour un novice.
Ensuite j'ai séparé la table des matières dans un fichier HTML spécifique et mis à jour tous les liens.
Une bonne déclaration dans le fichier .opf et un fichier .ncx, à partir d'exemples récupérés comme j'ai pu.

Bon, je crois que ça a bien marché.
Vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook du dimanche 28/04 au mardi 1er mai.
J'aimerai bien avoir quelques avis.
C'est ici : http://amzn.to/IUYmTW
Merci à vous, Patrick.
alkinea

Posts: 204
Registered: 31/08/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Aug 30, 2012 8:34 PM   in response to: patrickpetitdub in response to: patrickpetitdub
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Oui, ce n'est pas facile.
Vous pouvez essayer Alkinea. Il transforme des fichiers OpenOffice (ou LibreOffice) vers Kindle.
http://soft.alkinea.net
bellinus

Posts: 63
Registered: 11/08/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Sep 23, 2012 1:17 PM   in response to: man2012 in response to: man2012
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Bonjour. Voici ma petite expérience personnelle (je suis en train de préparer mon 12ème opus... même si les ventes ne suivent guère !). C'est artisanal mais mes résultats visuels s'améliorent :

  • Je mets en page sur Word, sans espace entre les paragraphes, en faisant des sauts de pages et de sections. C'est le B.A.BA. Pour les marges, je choisis des marges conséquentes ressemblant à un petit format de page (à la louche 10 cm de large X 18) - ce n'est pas indispensable mais psychologiquement ça m'aide puisque mon format ressemble déjà à l'écran Kindle.
  • j'imprime l'ensemble recto verso (par économie) et je relis tout soigneusement. Indispensable, le papier, sur l'écran on saute une faute sur deux.
  • je m'envoie à moi-même (...@kindle.com) ce document personnel et je le découvre sur mon kindle. J'ai ainsi appris empiriquement à ne pas trop laisser d’espace par exemple sur la 1ère page (entre l'auteur en haut, le titre au milieu, l'éditeur en bas ; idem pour les 2 ou 3 épigraphes).
  • après ajustements, j'envoie de nouveau mon document personnel (...@kindle.com, on ne s'en lasse pas !) et je découvre s'il y a des améliorations ou non.
  • je m'installe confortablement (c'est long et fastidieux !) et je LIS "ma" seconde version Kindle, crayon à la main. A l'intérieur de l'étui du Kindle, à gauche, un bloc de papier. Chapitre après chapitre, je note impitoyablement les ultimes (?) fautes d'orthographe, les mots répétés, les lourdeurs de style...
  • retour à mon document Word. J'intègre enfin les dernières corrections/améliorations.
Voici ce que je m'astreins à faire par exemple pour mon MANOIR DE MERVAL (à paraître le 9 octobre). Au total, des dizaines et des dizaines d'heures de fatigue... et de plaisir !
J'allais oublier : toujours la clé USB, après chaque séance de correction pour ne rien perdre au cas où...( Vendredi matin, l'ordinateur a" merdé", 2 heures de corrections volatilisées... j'en ai été malade toute la journée avant d'en rire : mon défi serait de faire mieux !
Quand j'étais artisan doreur, je passais un temps insensé à poncer... poncer... poncer... Plus le ponçage était fin, plus l'or était étincelant ! C’est le prix à payer pour réussir une belle dorure à la feuille, un or bruni rutilant. Car, le sait-on, poser une feuille d’or ne prend qu’un instant, préparer puis poncer l’enduit (fait de blanc de Troyes et de colle de peau de lapin) exige des heures d’attention et de patience avant l’interminable polissage à l’agate qui en est la récompense ultime. Ce n’est que si l’enduit est parfait, aussi lisse et froid que le marbre, alors même que la peau du pouce et de l’index en est encore abrasée et endolorie, qu’éclate la splendeur de l’or sous la pierre qui sans cesse passe et repasse.

Le travail de correction/mise en page ressemble à l'artisanat d'art, et de la même manière, le "sans faute à 100%" n'est pas garanti. Seulement le plaisir et la ferveur d'y tendre. Quant aux euros...
Christian Guigue

Posts: 2
Registered: 01/12/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Dec 1, 2012 8:06 AM   in response to: bellinus in response to: bellinus
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Si je comprends bien tout ce que je lis pour faire un ebook vers Kindle, il faut être maso ? Maso pour s'astreindre à un travail qui se compte semble-t-il en dizaines d'heures, doublement maso pour espérer vendre son travail d'écriture à 2 euros l'unité ? Amazon prenant 1 euros sur la vente et offrant votre texte gratuitement en prêt à qui le souhaite ; donc, celui qui le lit gratuitement ne l'achètera jamais.

Est-ce bien sérieux ?
Lecteurdévor

Posts: 4
Registered: 29/11/12
Re: Mise en page et apparence
Posted: Dec 25, 2012 2:36 PM   in response to: Christian Guigue in response to: Christian Guigue
 
Click to report abuse...   Click to reply to this thread Reply
Bonsoir,
Tout travail sérieux mérite qu'on y passe du temps. Et avec un peu de méthode la mise en forme se passe très bien.
C'est comme tout travail, il y a des outils à utiliser et des techniques à mettre en oeuvre.
Par exemple si je dispose de mon texte il me faut une journée pour le mettre en forme, créer la couverture, relire et faire les corrections... (pour un ebook d'une trentaine de page, mais je ne passe pas le double de temps pour 60 pages car certaines tâches comme la couverture, la mise en page... restent les mêmes et c'est la relecture dans ce cas qui est plus longue).
Pour ce que te prends Amazon sur ta vente, tu as le choix entre une redevance à 35% ou 70% selon le montant auquel tu désire vendre ton livre.
Pour le prêt Amazon propose les ebboks au niveau mondial, donc statistiquement si beaucoup de personnes l'empruntent, beaucoup (peut-être pas les mêmes) l'achèteront également.

Bonne continuation et joyeux Noël!

Edited by: Lecteurdévor on Dec 25, 2012 2:36 PM

Edited by: Lecteurdévor on Dec 25, 2012 2:37 PM
Legend
Helpful Answer
Correct Answer

Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in all forums