Français | Aide | Connexion

Veuillez évaluer votre expérience sur cette page


Très satisfait

Satisfait

Déçu

Merci ! Vos commentaires nous seront très utiles.

Si vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l’aide.

Rubriques d'aide

Contactez-nous

Des commentaires ? Vous ne trouvez pas la réponse dans nos pages d'aide ?

Contactez-nous

Ressources pour la traduction

Il existe des services de traduction professionnels destinés aux éditeurs souhaitant faire traduire leurs livres publiés via KDP dans différentes langues afin d’élargir leur lectorat international. Tous les livres traduits doivent être publiés sous un nouveau code ASIN.

Trouver un traducteur proposant des prestations dans la langue désirée

Ce site renvoie vers plusieurs associations européennes qui pourront vous aider à trouver des traducteurs indépendants pour votre livre. Les sites des traducteurs indépendants sont généralement rédigés dans leur langue maternelle. Pensez donc, le cas échéant, à vous aider d’un site de traduction en ligne ou d’un plug-in spécifique afin de les consulter.

Facteurs à prendre en compte

Voici quelques questions à poser à un traducteur indépendant avant de prendre votre décision :

• Combien de temps faut-il compter pour la traduction ?
• Combien coûtera la traduction ?
• La langue demandée est-elle la langue maternelle du traducteur ? (La plupart des traducteurs traduisent vers leur langue maternelle.)
• Le traducteur aura-t-il besoin de connaissances spécialisées pour traduire le livre, par exemple des compétences informatiques ?
• Le traducteur a-t-il déjà traduit d’autres livres ? Si oui, lesquels ? A-t-il un CV à fournir ?
• Le traducteur travaille-t-il avec un correcteur ?
• Quelles sont les conditions de paiement ?
• Qui détiendra les droits d’auteur de la traduction ?


Témoignages d’auteurs ayant fait traduire leurs œuvres

Voici quelques témoignages d’auteurs KDP qui ont fait traduire leurs livres :
La traduction en espagnol d’Area 51 se vend très bien sur Amazon.es ainsi qu’aux États-Unis. En ce moment, je fais traduire une douzaine de titres en espagnol, en allemand et en italien. J’espère bientôt élargir cette liste. Les ventes de Kindle sont en hausse dans ces pays, je m’attends donc à une croissance exponentielle sur ces marchés.
- Bob Mayer


À l’ère du numérique, il est très facile de toucher un lectorat parlant une autre langue : il suffit d’un clic de souris ! Vous devez juste trouver des traducteurs qualifiés et qui ont conscience du potentiel de cette nouvelle forme d’édition. Je reverse à mes traducteurs un pourcentage de la redevance que je perçois sur chaque vente, car je crois que nous récolterons les fruits de ce partenariat à long terme. Jusqu’à présent, j’ai publié une dizaine d’éditions en langue étrangère. À mesure qu’Amazon s’étend à davantage de pays et de langues, je vois mon catalogue et mon lectorat augmenter eux aussi. De plus, je me réjouis de travailler avec des partenaires créatifs du monde entier. D’après ce que je vois, j’ai encore sept milliards de lecteurs à rencontrer, et Amazon me facilite la tâche en ce sens.
- Scott Nicholson


Je m’efforce de trouver de bons traducteurs et correcteurs pour chaque langue, en m’appuyant sur les recommandations d’autres auteurs et traducteurs. Je diffuse également les propositions de travail sur des sites comme odesk.com et Craigslist. Pour chaque langue, j’engage généralement un traducteur, deux relecteurs et un correcteur, afin d’assurer la qualité de la traduction.

Le délai de traduction par livre dépend de la longueur de l’œuvre et des disponibilités de chaque traducteur. En général, je reçois la traduction sous 4 à 12 semaines. Vient ensuite la phase de relecture. En règle générale, pendant que je fais traduire mes prochains titres, je prépare leur promotion : couverture adaptée pour chaque langue, élaboration des métadonnées étrangères, etc.

Le prix dépend de la langue et de la longueur du texte. J’ai pu débourser entre 1 000 $ et 5 000 $ par traduction. La traduction dans certaines langues peut être assez coûteuse (suédois, japonais, par exemple), tandis que d’autres sont relativement abordables (espagnol, portugais, par exemple).

C’est un processus vraiment passionnant : j’adore voir le nombre de titres augmenter pour chaque langue, et c’est d’autant plus réjouissant quand un livre se vend bien dès sa sortie, ce qui a été le cas pour plusieurs de mes œuvres traduites, qui figurent même dans la liste des 100 meilleures ventes sur les sites Amazon étrangers ! Jusqu’à présent, j’ai publié des traductions en allemand, en français, en italien et en espagnol. J’espère bientôt publier des éditions portugaises et suédoises, et je réfléchis à étendre la traduction à d’autres langues.

- Bella Andre


Rappel : les descriptions des services présentés ci-dessus se réfèrent aux informations publiques disponibles sur les sites Web des différents prestataires. Amazon n’appuie ni ne recommande aucune société en particulier.

Veuillez nous excuser.
Le service ou la fonctionnalité que vous tentez d’utiliser n’est actuellement pas accessible. Nous nous efforçons de résoudre ce problème aussi rapidement que possible. Veuillez réessayez ultérieurement.
Votre session a expirée.

Veuillez vous reconnecter.

Connexion
Adobe Flash

Pour afficher cette page, vous devez installer Adobe Flash Player.

Si vous avez déjà installé ce logiciel, vérifiez qu’il est activé et à jour.

Téléchargez la dernière version d’Adobe Flash Player
edit